L’aplasie médullaire idiopathique

(Source Orphanet)
L’aplasie médullaire est une incapacité de la moelle osseuse à remplacer normalement les cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) au fur et à mesure qu’elles meurent naturellement.

Les conséquences

Elle se traduit par un déficit de la production d’un ou de plusieurs types de cellules normalement présents dans le sang.
La dénomination «idiopathique» signifie que la cause est inconnue.

Sans traitement, l’aplasie médullaire est grave. Le plus souvent, l’évolution se fait vers un état chronique, où infections et hémorragies de gravité variable se succèdent. La mortalité globale, bien qu’en nette diminution, reste importante surtout pendant les premiers mois de la maladie. Dans quelques cas cependant, une rémission spontanée peut survenir, au bout de quelques années.

En guérir

Deux options thérapeutiques sont possibles :
– Le traitement immunosuppresseur
Les immunosuppresseurs sont des médicaments habituellement utilisés dans le traitement des maladies auto-immunes.

– La greffe de moelle osseuse
C’est le traitement le plus efficace. Elle est idéalement réalisée avec un donneur compatible, souvent un frère ou une soeur. Cette condition n’est pas toujours réalisable : le taux de compatibilité entre frères et soeurs n’est que de 1 sur 4. S’il n’y a pas de compatibilité, on peut s’adresser à un donneur inscrit sur le registre national de donneurs volontaires de moelle osseuse ou sur les registres internationaux.

En savoir plus

Orphanet, le portail des maladies rares et des médicaments orphelins
www.orpha.net

Tout savoir sur le don de moelle osseuse en France
www.dondemoelleosseuse.fr

Pourquoi faire un don ?

Chaque inscription au registre des donneurs de moelle osseuse représente une chance supplémentaire de guérison pour les malades qui ont besoin d’une greffe.