[ HELSINKI ]

Hello les héros ! 

Un petit coucou des environs de Turku où on a retrouvé le soleil ! Enfin, plutôt ça  mais ça fait du bien après 2 jours gris souris à Helsinki ! Malgré tout, nous avons beaucoup apprécié nos balades dans la capitale finlandaise, suivant du regard les flèches et les bulbes qui émergeaient des toits pour nous orienter. Helsinki offre un ensemble architectural au rendu assez homogène malgré les différents styles en présence. L’ère soviétique a laissé son empreinte dans de nombreux quartiers, la ville a d’ailleurs régulièrement prêté son image au cinéma afin de remplacer Saint Petersbourg pendant la guerre froide. Les tramways au charme quelque peu désuet participent sans doute à l’ambiance très cinématographique de la ville …

Nos lieux préférés ? La place du Sénat surplombée par l’imposante Église Luthérienne bien sûr mais aussi l’église souterraine de Temppeliaukio et les quais bordés par la mer Baltique. Dommage que nous n’ayons pas eu le temps de prendre un ferry pour visiter la forteresse de Suomenlinna. Avec à peine plus de 600 000 habitants, Helsinki est une capitale européenne à taille humaine. Par certains aspects, elle se rapproche de sa voisine Stockholm mais l’atmosphère y est différente, il se dégage de cette ville quelque chose de rude et à la fois de résolument moderne. Par ailleurs, certains quartiers presque déserts semblent plongés dans une faille spatio-temporelle. Sans parler de véritable coup de cœur, on a ressenti une connexion avec cette ville. En revanche, on a dû passer nos nuits sur des parkings un peu glauques mais on ne peut pas tout avoir ! 

Côté rencontres, deux femmes m’ont interpellée dans la rue pour que je leur achète à manger. Le pain, le poulet et le fromage pour lesquels j’étais d’accord ont vite été rejoints par des œufs, du lait et … du liquide vaisselle. De toute évidence, j’ai fait office de bon pigeon plutôt que de bon samaritain … 
Lorsque nous avons traversé l’esplanade, des jeunes, entravés et regroupés par une corde au niveau de la taille, nous ont fait signe de les rejoindre à grand renfort de « Hey » tonitruants. Les jeunes étudiants bizutés nous ont demandés de leur écrire quelque chose sur les bras et de leur donner n’importe quel bout de papier en notre possession : on a retrouvé et donné le ticket d’entrée de la tour de la cathédrale de Fribourg (Suisse). Mazette, il aura voyagé celui-là !  On n’a pas eu la présence d’esprit de les photographier, c’était très spontané …

Je publierai plus tard celles prises avec l’appareil photo. Bons baisers de Turku les héros ! 

Nos prochains passages

Consultez la carte pour nous retrouver !